She said : Me myself and I!

She said : Me myself and I!

Me myself and I!
by: Doreen - 07-07-2020

Nous disons bienvenue à notre chère Doreen. Découvrez cette femme formidable. Prenez le train avec elle, pour découvrir davantage sa plume.

Me myself and I. Peut-être un peu cliché, mais c’est réellement le titre que je donnerais à cette saison de ma vie. Moi, moi-même et je. Donc d’abord je me présente, je me nomme Doreen, j’ai 26 ans soon to be 27 ! 14 juillet woot! woot! J’ai bientôt 27 ans et je vais vous dire, cela a pris tout ce temps pour que je puisse m’aimer. M’aimer pour vrai, avec tout ce que j’aime et tout ce que je n’aime pas. 27 belles années de rire, de pleures et de moments de beauté. Vous savez les moments dans une journée où tout va mal : vous vous êtes réveillé en retard pour le travail, vous oubliez votre lunch et vous ratez votre bus. Ce type de journée. Mais le soir quand vous rentrez à la maison, il fait beau, il n’y a aucun nuage dans le ciel et la lune vous fait coucou, puis vous vous dites : Wow.

Ces moments de beauté la, des moments qui nous ramènent sur terre. Des moments dignes des meilleures comédies romantiques et des plus grands classiques littéraires. Parce moi la beauté, je la vois plus près. Elle n’a pas besoin d’être pensée, particulière ou hors du commun. Elle a simplement besoin d’être.

 

''La beauté, je la vois plus près. Elle n'a pas besoin d'être pensée, particulière ou hors du commun. Elle a simplement besoin d'être.''

 

Lui mettre des contraintes c’est l’éloignée et s’éloigner d’elle. Il faut simplement ouvrir les yeux et vouloir voir que la beauté n’a rien de préétablie. Quelle ne demande rien d’intellectuel, rien de spécial. Uniquement de se laisser voir. Et cette beauté simple, je l’ai vu en moi. Je vous avoue, ce n’est pas toujours facile. Et c’est ce que je veux partager avec vous. Je veux partager mon expérience. L’expérience d’une jeune femme noire de 27 ans qui a décidé de s’aimer inconditionnellement. Je m’aime oui, mais j’aime aussi la femme en soit. J’aime l’amour entre femmes, il y a une force qui s’échappe de cette amour et je crois que c’est ce qui nous unies. C’est ce qui crée notre lien silencieux qui est si fort. Sans se connaitre personnellement on se comprend et je trouve ça beau. Nous avons une histoire unique, une voix unique et une beauté unique. Comme une fleur nous avons toutes notre moment et notre saison pour fleurir. Et lorsque l’on se permet de grandir, de fleurir ensemble sans compétition ; quel beau bouquet nous formons. Alors voilà, me voici.

J’espère qu’ensemble on pourra encore plus s’aimer, encore plus grandir et apprendre l’une de l’autre.

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés